Posturologie


La posturologie est une méthode d’étude de la posture, acte moteur automatique et inconscient qui permet :

– d’adopter une position érigée ;images (8)
– de stabiliser cette position en statique ou en dynamique ;
– d’élaborer la connaissance spatiale du soi par rapport à son environnement.

Le système tonique postural est composé :

– d’exocapteurs (capteurs sensoriels d’informations en provenance de l’extérieur du corps) qui délivrent au système nerveux central des messages qui permettent de nous situer par rapport à notre environnement (rétine, appareil auditif, tact) ;
– de propriocepteurs (capteurs sensoriels d’informations en provenance de l’intérieur du corps) qui délivrent au système nerveux central des messages qui nous permettent de connaître les positions relatives des différents segments du corps les uns par rapport aux autres. La proprioception est notre 6ème sens, il nous permet d’agir sur notre environnement. C’est un sens qui naît et agit directement sur nos muscles. ;
– des centres supérieurs qui intègrent les informations de ces capteurs et élaborent une réponse appropriée à chaque situation ;
– des effecteurs, les muscles (en fait, seul le tonus musculaire est concerné).

Les syndromes cliniques engendrés par les différents dysfonctionnements du système tonique postural engendrent 4 grands types de difficultés:
signes musculaires : les patients qui ont l’impression d’avoir mal partout, tout le temps, les personnes qui souffrent de crampes, maux de tête, de ventre,…
signes visuo-spatiaux: les patients qui présentent des vertiges, sont mal à l’aise au milieu d’une foule, se cognent, se trébuchent, chutent de manière inexpliquée, ont du mal à apprendre à faire du vélo, ont du mal à se repérer sur le terrain de foot, semblent parfois « perdus » sur leur feuille, sautent des lignes ou des mots en lisant,etc.
signes cognitifs: les troubles d’apprentissages, la fatiguabilité excessive, les troubles attentionnels,etc.
signes oro-buccaux : les patients qui respirent la bouche ouverte, qui présentent un défaut articulatoire, qui n’ont pas un sommeil réparateur (bruxisme, ronflements,réveils nocturnes,…),…

La démarche pratique en posturologie consiste à :
1. observer le posture du patient en statique et en marchant pour observer comment fonctionne son système proprioceptif,
2. effectuer divers tests cliniques valides afin de tenter de déterminer le ou les types de capteurs en cause ;
3. expliquer le lien entre les données du bilan postural et les symptômes (dont les troubles d’apprentissages), l’expliquer et le démontrer au patient et à sa famille et faire une proposition thérapeutique pluridisciplinaire visant à modifier (restaurer) l’efficacité des capteurs et donc du système postural. Des techniques manuelles telles que la P.N.S. (Posturo-neuro-sensorielle) seront utilisées au besoin.

images (10) images (11) images (12) 

Les capteurs classiquement traités sont:

– la sole plantaire par le podologue (collaboration fréquente avec Mr Morreale, posturo-podiste) ;
– les oculomoteurs, le système visuel par l’ophtalmologue-posturologue (Dr Brasseur au CHR à Liège) ;
– le système ostéo-articulaire et locomoteur par l’ostéopathe ;
– la langue et les lèvres par le dentiste-posturologue (collaboration fréquente avec Mme Poncelet).

Une vidéo explicative du Prof. Quercia et de l’équipe Prodys à Paris.

Dans certains cas, des perturbations d’origine émotionnelle seront mises en évidence. Celles-ci empêcheront les différents professionnels de traiter le patient. Dès lors, une consultation en microkinésithérapie sera proposée.

Dans d’autres cas, les difficultés n’auront pas pour origine des capteurs particuliers mais une mauvaise intégration des mouvements réflexes archaïques. Au cabinet, la thérapeute utilisera ces techniques pour les intégrer : http://www.reflexes.org/.

Ce type de traitement est complexe, raison pour laquelle le bilan postural est toujours réalisé en présence des parents afin qu’ils puissent bien en comprendre les données. Il peut s’étaler sur plusieurs années et on ne peut pas prédire la rapidité avec laquelle les résultats se feront sentir. Ce qui est certain, c’est qu’ils sont très souvent efficaces (publications scientifiques : http://www.dyslexie.fr, http://posturologie-posturopodie.be)